Full Set Quest GB #07 – Star Trek – 25th Anniversary

Full Set Quest GB #07 – Star Trek – 25th Anniversary

Dans cette série, nous allons découvrir, titre par titre, les 444 jeux sortis sur Game Boy en Europe. Notre exploration se concentrera sur les jeux Game Boy Classic, en excluant les cartouches noires qui, pour rappel, sont des titres sortis sur Game Boy Color mais compatibles GB Classic.

Pour le septième numéro, petite analyse du jeu Star Trek – 25th Anniversary.

Introduction

Développé par Interplay et édité par Palcom/Ultra (Konami) en Europe, Star Trek 25th Anniversary est sorti par chez nous sur Game Boy en 1992.

Star Trek est un nom qui parle à tout le monde, peut-être pas au point d’en raconter le pitch mais tout de même. Spock, Kirk, avouez, tout le monde connaît ces noms ? Enfin, connaître ces noms ne veut pas dire connaître l’histoire, c’est pourquoi je vous propose une petite remise à niveau.

C’est en pleine guerre froide, en 1966, que Gene Roddenberry crée la série Star Trek. D’abord présenté comme un western dans l’espace, le pilote de la série fut refusé par les producteurs. Voyant tout de même le potentiel de la série, ces derniers ont commandé un second pilote, la suite vous la connaissez… La série suit les aventures d’un équipage d’explorateurs à la recherche de nouveaux mondes, de nouvelles vies et de nouvelles civilisations. Leur leitmotiv : avancer vers l’inconnu au mépris du danger.

Les membres de Starfleet ne sont pas des militaires, ce sont des explorateurs et des gardiens de la paix. En effet, la série dépeint un monde où après la troisième guerre mondiale, l’humanité a trouvé la sérénité en s’alliant avec diverses races aliens pour former la Fédération des planètes unies.

Ne vous trompez pas, Star Trek n’est pas Star Wars ! La saga Star Trek est différente tant dans son propos que dans sa mise en scène. La saga de Lucas présente un univers en guerre constante, où le racisme est omniprésent et où on cherche la paix. Tandis que l’univers de Roddenberry nous montre un monde de paix et de tolérance que certains voudraient voir voler en éclats.

Gameplay

Star Trek – 25th Anniversary embarque plusieurs « styles » de gameplay. Tout commence par une balade en vaisseau spatial. Entre les pluies d’astéroïdes, les batailles avec les navires de guerre Klingons et les périlleux passages dans les « amibes » de l’espace, il faudra allier dextérité et sang froid pour parcourir le chemin sans embûches.

Une fois les voyages spatiaux derrière nous, l’autre type de gameplay entre en jeu. À savoir l’exploration à pied de planètes inconnues (Kalanda, Neural et Triskelion).

Mis à part le « mode » de jeu (vaisseau ou à pied), les commandes et la façon de jouer sont fort semblables. Dans les airs, un défilement horizontal et une sorte de shmup sont en place. La seule différence avec un vrai shmup, c’est qu’ici, il n’y a pas de points à gagner juste un objectif à remplir : arriver au bout du chemin. Il sera même parfois bien plus simple d’esquiver les combats que de tirer dans le tas. Dans le menu pause, vous aurez la possibilité de choisir où mettre vos « points forts ». Vous pouvez donc choisir de booster votre vitesse, votre bouclier ou encore vos armes.

Lors des phases d’exploration terrestre, les déplacements se réalisent dans les quatre directions, et pour se défendre on pourra tirer avec un phaser. Le but lors de ces virées pédestres est de trouver des objets et surtout de ne pas mourir dans des vastes plaines labyrinthiques. Le menu pause est lui aussi très utile, car c’est là que vous trouverez une sorte de « boussole » appelée « tricorder » qui permettra de trouver les objets dispersés sur la carte.

Technique

Techniquement, c’est beau. Pour 1992, la prouesse est réussie. Pas de clignotement intempestif comme sur les jeux du genre. Les décors et environnements sont clairs et détaillés. C’est un plaisir de parcourir les niveaux de Star Trek – 25th Anniversary.

Un bémol tout de même, la précision des mouvements est un peu aléatoire. Il arrive régulièrement de se faire toucher par une plante piquante et toxique alors que l’on était persuadé de passer à côté. Enfin, c’est une habitude à prendre.

Concernant la musique et les bruitages, il n’y a pas grand-chose à soulever. La musique ambiante est réussie et passe-partout. Pardon pour les puristes, mais je n’ai pas reconnu de thème propre à Star Trek lors des niveaux, il faut peut-être que je travaille encore mon oreille musicale. Le thème de base est bien respecté lui pour l’écran titre du jeu. Les bruitages sont discrets et réussis, rien de flamboyant, rien de raté non plus.

Pour la durée de vie, il faut compter une bonne heure si votre dextérité est au rendez-vous. Sinon comptez facilement le double. Trois planètes à parcourir et quatre fois plus de traversées de l’espace. Pour terminer sur un boss pas piqué des hannetons.

Note

15/20

Star Trek - 25th Anniversary ravira les fans, mais aussi les autres. Le jeu est rythmé et prenant. Si l'on met à part les quelques erreurs de précision, le jeu est réussi. Une cartouche de plus à posséder dans la collection.

Réactions

  • LordSuprachris le 30/03/2021

    Un an que l’on attendait la suite de Fullset Quest! 😀

    C’est vrai que ce Star Trek est une réussite technique pour la console. Il est peut-être un poil ambitieux en mélangeant les deux phases de gameplay, j’ai l’impression que c’est ça qui a réduit la durée de vie du soft, là où les devs auraient peut-être pu mettre plus de phases à pied sans mettre les phases en vaisseaux, au final tout de même fort dispensables.

    Répondre

Répondre à LordSuprachris

* champs obligatoires