Full Set Quest GB #06 – Primal Rage

Full Set Quest GB #06 – Primal Rage

Dans cette série, nous allons découvrir, titre par titre, les 444 jeux sortis sur Game Boy en Europe. Notre exploration se concentrera sur les jeux Game Boy Classic, en excluant les cartouches noires qui, pour rappel, sont des titres sortis sur Game Boy Color mais compatibles GB Classic.

Pour le sixième numéro, petite analyse du jeu Primal Rage.

Introduction

Développé par Probe et édité par Times Software, Primal Rage est sorti par chez nous sur Game Boy en 1995. Plusieurs adaptations du jeu d’arcade d’Atari sont disponibles sur différents supports : Saturn, 32X, Playstation, Jaguar CD, Megadrive, Super Nintendo, 3DO et PC.

Le titre et la cover laissent imaginer un jeu avec des primates. C’est le cas, mais pas que, vous pourrez aussi incarner des dinosaures !

Primal Rage est le titre de deux films sortis respectivement en 1988 et 2018. Le premier, réalisé par Vittorio Rambaldi, n’est pas resté dans les annales. Le second est lui réalisé par Patrick Magee, qui tient là son premier et, à ce jour, dernier film. Le thème est bien le même que dans le jeu, les primates, mais le jeu n’est en aucun cas une adaptation du film.

Gameplay

Comme la plupart des jeux de baston sortis sur portable à deux boutons, il a fallu s’adapter par rapport à la version arcade : le super punch est remplacé par le punch « classique » et les sauts ont été réduits au simple saut, fini les sauts longs et courts.

La plupart des mouvements sortent grâce à une manipulation plus ou moins difficile à placer. Il faut bien comprendre qu’en plus des boutons A et B, toutes les directions sont importantes pour réussir à sortir les combos. Chaque bestiole a ses propres combos et animations dédiées. Ne reste plus qu’à trouver avec qui on se sent le mieux : Armadon, Blizzard, Chaos, Diablo, Sauron ou encore Talon ?

6 personnages, donc 6 niveaux à parcourir, de la montagne aux cavernes en passant par la campagne. Pas plus pas moins, un peu court je l’accorde. Néanmoins, suivant le niveau de difficulté choisi, 6 niveaux ce n’est déjà pas une sinécure.

Technique

Visuellement, ça reste « propret ». Même si certaines animations ne sont pas claires, le tout reste agréable à regarder. Le gros bémol se situe lors des combats contre son double ; je vous avoue qu’il est compliqué de savoir qui est qui. Sur la fin des combats, il est possible de faire des « Fatality », personnellement je n’ai pas réussi à en placer une seule…

Parlons un peu musique, tout est plutôt bien foutu, sans fioritures mais ça passe bien. Pour l’époque, c’est vraiment réussi

Note

11/20

Un jeu de combat sur Game Boy, ce n'est jamais flamboyant. Cela vaut pour Primal Rage aussi, c'est sympa mais sans réellement être génial. Vous l'aurez compris, à tester mais sans courir après.

Réactions

  • gazza8 le 02/04/2020

    Faire un portage de Primal Rage sur Game Boy était osé (licence multi-plateformes oblige ?).
    Merci pour cette poursuite du full set GB, ça fait super plaisir ce genre de tests.

    Répondre

Laisse un commentaire

* champs obligatoires