Full Set Quest GB #04 – The Blues Brothers

Full Set Quest GB #04 – The Blues Brothers

Dans cette série, nous allons découvrir, titre par titre, les 444 jeux sortis sur Game Boy en Europe. Notre exploration se concentrera sur les jeux Game Boy Classic, en excluant les cartouches noires qui, pour rappel, sont des titres sortis sur Game Boy Color mais compatibles GB Classic.

Pour le quatrième numéro, petite analyse du jeu The Blues Brothers.

Introduction

Développé et édité par Titus Software, The Blues Brothers est sorti dans nos contrées sur Game Boy en 1994. Précédemment, des versions quasi identiques sont publiées sur PC, Amstrad CPC, Amiga, Commodore 64 et Atari ST en 1991.

Inspiré par le film « The Blues Brothers » sorti en 1980 et réalisé par John Landis (Le flic de Beverly Hills 3, le clip « Thriller » de Michael Jackson), The Blues Brothers est l’adaptation cinématographique du sketch musical diffusé dans l’émission Saturday Night Live sur NBC.

Gameplay

Tout commence par le choix de son personnage, soit Jake, soit Elwood. Il faudra ensuite parcourir les 5 niveaux à la recherche de matériel (guitare, micro, platine, casque, …) pour faire un concert de jazz, afin, comme dans le film, de récupérer 5000$ pour sauver l’orphelinat de l’enfance des héros. Lors de votre parcours, il faut également récupérer le plus de vinyles possibles afin d’obtenir des vies (100 vinyles pour un cœur).

Dans chaque niveau, la seule difficulté est de trouver le chemin, les parcours étant pas mal labyrinthiques. Ce ne sont pas les ennemis (policiers, bad boys ou encore souris, …) qui vous donneront du fil à retordre, un simple lancer de caisse ou une esquive permettra de continuer son chemin sans encombres. Quelques phases de plateformes entourées de « piques » sont un peu plus complexes. Pour le gameplay à proprement parler, comme souvent sur Game Boy, une touche pour le saut, une touche d’action et la possibilité de se baisser. Simple mais efficace. Dommage qu’il n’y ait pas plus de niveaux disponibles.

Technique

Le jeu, et heureusement d’ailleurs vu le titre, est pourvu d’une BO mythique. The Blues Brothers émerveille par sa qualité artistique. « Everybody Needs Somebody » rythme le premier niveau. « Almost » met en musique le second et pour le troisième « Shot Gun Blues » met le feu. Par la suite, les mêmes morceaux sont utilisés mais en version accélérée. Une vraie merveille pour les yeux et les oreilles et ce encore de nos jours.

Note

17/20

Une petite pépite de la portable de Nintendo. Une bande son au top, une jouabilité bien foutue et des détails épurés permettent au titre de prendre une place de choix dans la plupart des ludothèques. On regrettera peut-être de ne pas avoir la possibilité de passer dans une difficulté plus élevée et de n'avoir "que" 5 niveaux à parcourir.

Réactions

  • Cyborg Jeff le 23/04/2019

    AAAh, je suis un grand fan de Blues Brothers le jeu et des créations du studio français Titus à qui l’on doit également Prehistorik et Les Aventures de Moktar/Titus the Fox.

    J’ai découvert la version MS-DOS à sa sortie. C’était une révolution coté JV sur PC à l’époque, parmi les premiers jeux en VGA que je découvrais et qui proposait une musique sympa au PC Speaker et encore plus « blues » avec une carte son.

    Le jeu fait évidemment penser au gameplay de Tic & Tac – Rangers du Risque sur la NES, jeu de plate-forme où l’on peut ramasser des objets, le porter et les balancer sur les ennemis. Hormis son scrolling écran par écran (sur PC), j’ai toujours trouvé Blues Brothers bien meilleur que Tic & Tac, ce dernier se démarquant essentiellement du fait que l’on pouvait y jouer à deux simultanément.

    Je n’ai découvert que tardivement la version Gameboy dont le portage était assez réussi. Titus maitrisant assez bien le portage de son moteur sur la portable de Nintendo, là où la version NES est assez catastrophiquement pauvre !

    J’ai récemment retrouvé la version Commodore 64 qui souffre, elle, d’une bande son calamiteuse, là où pourtant la machine aurait permis à cette époque de faire quelques chose de réussi !

    Répondre
  • Pacman Syndrome : Press-Start se souvient des Blues Brothers – Les Mondes de Cyborg Jeff le 23/04/2019

    […] Une petite pépite de la portable de Nintendo. Une bande son au top, une jouabilité bien foutue et des détails épurés permettent au titre de prendre une place de choix dans la plupart des ludothèques. On regrettera peut-être de ne pas avoir la possibilité de passer dans une difficulté plus élevée et de n’avoir “que” 5 niveaux à parcourir. (Un article à lire sur Press-Start) […]

    Répondre
  • Johnny Ofthedead le 24/04/2019

    Ha tiens, je viens de rejouer à la version SNES il y a une semaine… Et ben, c’était beaucoup mieux dans mes souvenirs !

    Répondre
  • gazza8 le 28/04/2019

    Bonne nouvelle que cette Full Set Quest recommence ! Bon courage, et accélérez le rythme si possible 😉

    Répondre

Laisse un commentaire

* champs obligatoires