Metroid: Samus returns – Preview Gamescom

Déjà évoqué lors d’un précédent événement Nintendo, le remake du Metroid de la Game Boy refaisait chauffer son canon à la Gamescom, trois semaines avant sa sortie.

Pour conclure notre visite chez Nintendo à la Gamescom, nous avons passé un bon quart d’heure sur Metroid: Samus returns version 3DS. Pour rappel, le jeu est un remake du deuxième épisode de la série Metroid, qui s’appréciait à l’époque sur l’écran monochrome de la Game Boy. On parle bien entendu du remake « officiel » de Metroid 2, et non du projet amateur AM2R éliminé par Nintendo façon JR dans Dallas.

Retour donc sur la planète SR388 pour y éradiquer jusqu’au dernier des metroids. Comme dans l’original, le remake présente un compteur macabre des metroids qu’il vous reste à pulvériser. Le déroulement du jeu n’a donc pas changé : vous parcourez la planète à la recherche de ces parasites en accédant à de nouvelles zones grâce aux compétences acquises au fur et à mesure. Classique, mais ce n’est pas pour rien qu’on parle tant de « metroidvania » aujourd’hui, voyez-vous.

L’original sur Game Boy, disponible pour 4 euros sur l’eshop 3DS de Nintendo

Première bonne nouvelle, la chasseuse de primes a retrouvé sa carte ! L’écran inférieur de la 3DS expose une carte bien utile, qui se dévoilera selon votre progression en indiquant certains points d’intérêt. L’écran du haut montre lui tout le travail de refonte graphique, qui a divisé nos deux rédacteurs présents. Si l’un trouvait la mise à jour agréable, l’autre était déçu par sa faiblesse technique. À vous de voir donc… Objectivement, on constate que les décors ont gagné en profondeur et que Samus est remarquablement animée. En ce qui concerne la fluidité, nous avons relevé une nette chute de framerate avec la 3D relief activée. En désactivant complètement cette 3D, le jeu redevient parfaitement fluide. Espérons que ce soit le cas sur toutes les 3DS et 2DS, car notre séance de test s’est déroulée sur une New 3DS XL.

La maniabilité devrait faire l’unanimité en revanche. Samus se dirige à la perfection, voilà qui est rassurant. Mlle Aran est agile dans ses déplacements et peut faire feu dans toutes les directions en appuyant sur la gâchette gauche de la console. De plus, l’écran tactile rend la sélection d’armes encore plus pratique. Le remake ajoute aussi quelques aptitudes à Samus, comme l’attaque de mêlée qui étourdit un adversaire pendant que vous lui refaites un deuxième nombril avec votre canon. Exécutée sur un metroid, cette attaque de mêlée produit un changement de caméra tout ce qu’il y a de plus moderne.

L’édition « héritage », avec sa BO de la série et sa réplique de cartouche Game Boy

De manière générale, la présentation semble plutôt soignée. Le studio Mercury Steam – chargé du développement de ce remake – reproduit la belle impression que nous avait laissée Castlevania Mirror of Fate sur cette même 3DS. On retrouvera donc probablement de nombreuses cinématiques réalisées avec le moteur du jeu, tout profit pour le côté épique de Metroid 2. Comme on pouvait s’en douter aussi, l’aspect rude du titre sur Game Boy s’est fortement adouci grâce à des points de sauvegarde rapprochés. Comptons donc sur les ennemis coriaces pour nous donner du fil à retordre. À ce propos, râlons encore sur ces satanés Amiibo qui, eux seuls, permettent de débloquer notamment un mode de difficulté supplémentaire. Faites une croix aussi sur les galeries d’images en bonus si vous refusez d’acquérir les (jolies) statuettes de la chasseuse de primes et de ses copains les metroids.

On ne vous le cache pas, on attend le 15 septembre avec impatience. Metroid: Samus returns ne souffre apparemment d’aucun défaut rédhibitoire et recèle des qualités indéniables. Pour enfoncer le clou, Nintendo a publié une nouvelle vidéo présentant les divers pouvoirs de notre héroïne de l’espace. La voilà maintenant bien équipée pour nettoyer les planètes en détresse.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google+

Sur le même sujet...

  • Nintendo @ Gamescom 2017Nintendo @ Gamescom 2017 (7)
    Le chemin vers la Gamescom a testé nos limites mécaniques : une panne de moteur et un pneu crevé sur deux voitures différentes – true story ! N’écoutant que leur courage, nos quatre […]
  • Nintendo Post E3 2017 EventNintendo Post E3 2017 Event (2)
    Le 28 juin 2017, Nintendo Benelux organisa au Kinepolis d'Utrecht une séance de présentation post E3 des futurs titres de la firme de Kyoto allant débouler d'ici la fin de cette année sur […]

Réactions

  • Johnny Ofthedead le 02/09/2017

    Encore un remake… Et incroyablement moche qui plus est… Bref ce n’est pas ce titre qui me fera craquer pour une 3DS !

    Répondre
    • spacecowboy le 04/09/2017

      Si aucun titre ne t’a encore fait craquer pour une 3DS, ça va être dur de te convaincre 😉

      Répondre

Laissez un commentaire

* champs obligatoire