FIFA 18 vs PES 2018 – Premières impressions

FIFA 18 vs PES 2018 – Premières impressions

Lors de notre passage à la Gamescom, il était impensable pour moi de ne pas essayer les jeux de foot présents sur le salon et ce, au grand dam de mes acolytes. Un de nos rédacteurs ayant déjà pris en mains FIFA18 sur Switch lors de sa visite sur le stand Nintendo, voici un petit aperçu des deux colosses de la simulation de football : FIFA 18 sur PS4 et PES 18 sur Xbox One. Bien entendu, les versions testées restent des versions d’essai. Même si ces dernières nous donnent une bonne idée de l’aspect final du jeu, pas mal de détails peuvent encore évoluer en bien comme en mal lors de la sortie définitive des titres.

Parlons graphismes

Pour PES18, c’est ici que le bât blesse réellement. Nous avons testé le titre sur Xbox One et on ne peut pas dire que le résultat fut concluant. Les menus, les cinématiques ainsi que deux ou trois animations sont vraiment très réussis mais le jeu en lui-même est raté. Les joueurs sont légers comme des plumes et les textures de pelouses étaient plus belles dans ISS. Globalement, il y a un réel manque de finesse dans les détails… Rien de bien emballant.

Du côté de FIFA18, j’ai noté une réelle amélioration par rapport à l’opus précédent, sans grosse prise de risque pour autant : pas mal de nouvelles licences pour l’entrée de joueurs, des stades splendides avec des supporters qui ne réagissent plus comme des robots, des dizaines de petites animations des joueurs qui font mouche, … Ce FIFA s’annonce vraiment plaisant sur le plan visuel.

Niveau Gameplay

Pour FIFA18, il n’y a pas de gros chamboulements par rapport à la version 17 mais quand même quelques adaptations. Les joueurs semblent plus « lourds”, le ballon colle moins aux pieds des artistes et c’est fini de prendre la défense de vitesse lors de chaque passe en profondeur. Il faut à présent beaucoup plus construire, car la défense est moins assistée que dans les versions précédentes. J’ai noté également une petite faiblesse au niveau des gardiens, ce sera sans aucun doute réglé pour la version finale du jeu qui sort le 29 septembre.

Dans PES18, de gros chamboulements par rapport à la version de l’année passée ont été mis en place, mais le résultat, moi, ne m’a pas convaincu. Les joueurs « surdoués » sont toujours overcheatés… Par exemple, un Neymar vous permettra de dribbler les 3/4 de l’équipe adverse sans trop de problème. Les déplacements semblent, eux, bien réalisés et donnent une sensation de réalisme. Par contre les joueurs paraissent d’une légèreté assez irréelle et les duels aériens sont quasi ingérables. J’avoue qu’on a eu du mal à arriver au bout de la session de jeu…

En conclusion

Malgré une tentative de renouveau pour PES et au contraire aucune prise de risque sur FIFA, ce dernier semble rester devant et n’a, à mon avis, pas de réels soucis à se faire. Pour les autres modes de jeu tels que The Journey, FUT, Carrière, etc. nous n’avons pu les tester lors de cette Gamescom. Nous en reparlerons évidemment plus tard lorsque l’on se sera fait un avis manettes en mains.

 

Réactions

  • Spacecowboy Be le 28/08/2017
    Spacecowboy Be

    Après le 3-1 que je lui ai mis sur Fifa à la Gamescom, notre spécialiste des jeux de foot a toujours la patate malgré tout – désolé, il fallait que je le dise 😉

    Répondre
    • Press-Start le 28/08/2017
      Press-Start

      On en reparle dans un peu plus d’un mois ! Session à la maison tu vas morfler 😀
      Franqui

      Répondre

Laisse un commentaire

* champs obligatoires