Wolfling – homebrew rétro

Wolfling – homebrew rétro

Nos membres ont du talent ! Press-Start est ravi et fier de vous présenter un jeu amateur auquel l’un de nos membres a participé : Wolfling.

Wolfling est un jeu fait maison, un homebrew dans le jargon, que vous pouvez télécharger gratuitement sur la page itch.io de son développeur. Ce dernier se fait appeler « Lazycow » et a un penchant pour les anciennes machines. En effet, si vous pouvez jouer à Wolfling sur votre ordinateur (PC, Mac ou Linux), Lazycow distribue aussi des versions Commodore 64 ou NES à faire tourner sur votre matériel d’origine.

 

Wolfling est un jeu d’action-exploration dans la veine Metroidvania. Votre aventure commence dans la peau de Ling, une jeune fille jetée dans le donjon d’un baron maléfique. Le baron en question a une peur bleue des créatures de la nuit et emprisonne Ling par crainte de sa nature nocturne. La jeune femme souffre en effet d’une malédiction qui la transforme en loup dès que la Lune s’allume dans le ciel.

Ce sont donc deux personnages que vous allez prendre en main dans Wolfling. Ling, en version humaine, se bat avec ses poings et ses pieds et est capable de réaliser des sauts en hauteur d’un niveau olympique. Transformée en loup, elle allonge ses sauts et possède une attaque en roulade surpuissante qui lui permet aussi d’ouvrir des passages inaccessibles autrement. La transformation en loup intervient quand Ling traverse les rais de la Lune. Une fois changée en bête à quatre pattes, elle peut retrouver sa forme humaine en maintenant un bouton appuyé, mais uniquement à l’intérieur du donjon ; à l’extérieur, la lumière sélène n’accepte que son état de loup. L’essence du jeu est contenue dans ce changement morphologique, chaque passage du donjon étant mieux adapté pour l’une des deux formes, voire infranchissable pour l’autre.

Metroidvania oblige, la progression n’est pas linéaire et compte sur votre envie d’exploration. La sortie de secours du donjon n’est bien sûr pas indiquée, à vous de trouver le bon chemin. Sur votre route, les ennemis sont nombreux et ne vous laissent pas respirer avec vos quatre cœurs de vie. Heureusement, ils ne réapparaissent pas une fois vaincus, même quand vous revenez plus tard dans la pièce qu’ils occupaient. Ne croyez toutefois pas que le jeu est facile, c’est tout le contraire ! Hormis les roulades du loup assez simples à placer, les autres attaques à mains, pieds ou crocs nus ont une portée minuscule et les ennemis le savent très bien. De surcroît, Wolfling est un authentique jeu de plateformes à l’ancienne avec des sauts très délicats à effectuer, dont il faut maîtriser la longueur et la hauteur sans oublier l’inertie. Par bonheur, vous pourrez néanmoins récupérer un bonus de saut pour le loup, un remède pour la malédiction ou évidemment une recharge de cœurs.

La version de Wolfling pour « ordinateurs modernes » risque de vous filer un gros coup de nostalgie, quel que soit votre passé de joueur d’ailleurs. Le menu vous invite en effet à choisir entre le style NES ou C64. Si le modèle graphique de la NES n’a plus de secret pour les jeunes avec la ribambelle de jeux néo-rétro adoptant cette apparence, la configuration Commodore 64 risque de les décontenancer. En revanche, les anciens joueurs apprécieront les deux styles bien exploités. L’animation, en particulier, est splendide sur NES comme sur C64 : la démarche de Ling et la course du loup sont fantastiques ! Et sur le plan sonore, quelle version préférerez-vous ?

Si vous avez déjà lu des articles de Cyborg Jeff sur notre site, vous connaissez sa passion pour les vieilles bécanes, le Commodore 64 en tête. En revanche, vous ignorez peut-être qu’il a combiné son amour pour les jeux vidéo avec une autre passion : la musique. Cyborg Jeff a roulé sa bosse à l’époque dans la composition musicale pour le C64, la Game Boy, l’Amiga, etc. Toujours en activité, il continue à donner une ambiance musicale à de nouveaux jeux amateurs. Il y a peu, on vous parlait de Bilou School Rush sur Nintendo DS avec Cyborg Jeff aux platines. On aurait dû aussi évoquer l’excellent Powerglove, un run&gun également réalisé par Lazycow et que vous pouvez télécharger ou même acheter en version boîte sur Commodore 64 ou Amiga 500.

 

Évidemment, on va vous dire que la bande-son de Wolfling est excellente… et vous allez questionner notre objectivité. C’est sûr, Cyborg Jeff est l’un de nos potes, on exagère forcément. Bon ben, ne nous croyez pas sur parole et écoutez donc ça !

La bande-son complète du jeu peut s’écouter et s’acheter sur la page Bandcamp de Cyborg Jeff.

Notez que le développement de Wolfling bouge encore et que des ajouts sont en prévision. Un portage sur Amiga 500 est aussi au programme, ainsi qu’une édition physique pour Commodore 64 !

Réactions

  • Playing 2019 – Les Mondes de Cyborg Jeff le 16/01/2020

    […] Wolfling est un jeu d’action-exploration dans la veine Metroidvania. Votre aventure commence dans la peau de Ling, une jeune fille jetée dans le donjon d’un baron maléfique. Le baron en question a une peur bleue des créatures de la nuit et emprisonne Ling par crainte de sa nature nocturne. La jeune femme souffre en effet d’une malédiction qui la transforme en loup dès que la Lune s’allume dans le ciel. (Le test de Wolfing chez Press-Start) […]

    Répondre

Laisse un commentaire

* champs obligatoires