Sociable Soccer touche la corde Sensible

Sociable Soccer touche la corde Sensible

Pour un rappel historique de la série Sensible Soccer, lisez notre article précédent

On raconte que John Hare s’est réveillé un jour en hurlant : « Le monde a de nouveau besoin d’un jeu de foot accessible, gratifiant, supersonique et divertissant. Ma mission est de créer ce jeu ! » Certes, on raconte beaucoup de conneries, mais la vérité ne doit pas être très éloignée de cette fable. John Hare, c’est l’ancien co-développeur des Sensible Soccer et son nouveau projet s’en inspire fortement bien entendu. Avec l’appui du studio Combo Breaker, il crée « Sociable Soccer » tout fraîchement arrivé sur Steam en accès anticipé.

« Goal scoring superstar hero »

Sociable Soccer reprend le thème de l’intro hilarante de Sensible Word of Soccer

En lançant Sociable Soccer pour la première fois, on se rend compte qu’il est bien de la famille des Sensible Soccer : le jeu file à toute vitesse, les passes fusent et la liberté d’action est énorme ! Mais s’il garde les racines de ses ancêtres, Sociable Soccer réinvente ses contrôles en utilisant plusieurs touches pour la frappe. Pas d’hérésie cependant, puisque les contrôles conservent la saveur originale même si, en possession de balle, le joueur possède désormais quatre touches spécifiques à la passe, au tir, au dégagement et au lob en plus d’un bouton de sprint. Ça fait beaucoup par rapport aux habitudes de la série, mais les sensations sont tout à fait conformes. Au demeurant, les gâchettes gauche et droite permettent de demander un remplacement ou de changer à la volée la tactique (pratique pour mettre plus de monde dans le rectangle lors d’un corner).

L’ambition de John Hare et de son équipe n’est pas seulement de convaincre les vieux routards de Sensible Soccer ; ceux-là seront conquis assez facilement. Le vrai défi consiste à charmer un autre public, souvent plus jeune. Pour ce faire, il faut évidemment « faire moderne » et ne pas trop dérouter les nouveaux venus des tribunes FIFA et PES. Par défaut, Sociable Soccer se lance ainsi avec la caméra latérale typique de EA et Konami. Rassurez-vous, un bouton permet de revenir instantanément à la vue de dessus originale, celle qui nous semble la plus jouable et sur laquelle nos réflexes se sont rodés. Il n’est toutefois pas exclu que les novices préfèrent la vue latérale, qui n’est certainement pas injouable.

En l’état actuel de son accès anticipé, Sociable Soccer n’est pas encore complet au niveau de ses modes de jeu. Outre les matchs amicaux en solo ou en multi local, le « boss mode » apporte déjà un aspect plus compétitif. Ce « boss mode » est divisé en plusieurs catégories de difficulté, accessibles en accumulant des étoiles. Chaque catégorie présente diverses compétitions prédéfinies à remporter pour gagner ces étoiles et ajouter un trophée à votre collection. Si cette succession d’épreuves est agréable pour découvrir le football à travers le monde, elle n’atteint pas l’intérêt du fantastique mode carrière de Sensible World of Soccer. Hélas, selon John Hare, un tel mode carrière n’existera jamais dans Sociable Soccer. En revanche, le développeur promet un mode « manager », un système proche de Fifa Ultimate Team, un outil de personnalisation et surtout des compétitions en ligne. On rêve déjà d’affronter des joueurs online dans des tournois ou championnats qu’on espère les plus riches et les plus motivants !

Sur le plan du contenu, Sociable Soccer inclut aussi une multitude d’équipes nationales et de clubs répartis dans les différents championnats nationaux, jusqu’aux divisions inférieures. L’équipe de développement a toutefois choisi de ne pas claquer bêtement son pognon dans les licences officielles, si bien que les joueurs sont désignés par un nom fictif proche de leur véritable patronyme. Pas de souci, on reconnaît sans problème ces noms inventés et, de surcroît, la dégaine des stars du foot. Dans l’équipe belge, par exemple, n’importe qui pourra identifier les Lukaku, De Bruyne, Hazard et compagnie grâce à quelques caractéristiques physiques, notamment les cheveux – il faut dire qu’on a des as de la chevelure dans l’équipe…

Malgré toutes les qualités du jeu, on attendra encore quelques évolutions avant de le recommander vivement. L’IA en solo mérite en particulier d’être améliorée. À l’heure actuelle, les victoires contre l’ordinateur s’enchaînent sans la moindre difficulté. Difficile dans ces conditions de s’enthousiasmer,  même après une victoire écrasante contre les meilleures équipes du monde. Patience donc, l’équipe de développement est pleinement consciente de cette carence et souhaite profiter de l’accès anticipé pour régler encore d’autres « détails », comme le comportement des gardiens. Ah, et pour les fans du PSG, sachez que Neymar n’a pas encore bénéficié d’un montage fiscal scandaleux pour quitter Barcelone ; une mise à jour des effectifs est prévue pour tenir compte notamment de ce genre de magouilles…

L’IA manque encore de répondant, n’est-ce pas ?

Soyons néanmoins formel sur un point : le jeu est toujours aussi amusant ! La base est bien présente et il ne reste plus qu’à peaufiner certains points pour que ce nouvel épisode relance notre passion pour les matchs rapides, intenses et imprévisibles de Sensible Soccer. Et si le mode en ligne comble nos attentes, ce sera l’amour fou en prévision pour quelques années !

Sociable Soccer est d’ores et déjà disponible en accès anticipé sur PC via Steam, au prix de 20 euros. La version finale est prévue pour début 2018, ainsi qu’un grand nombre de portages qui devraient participer au même multi en ligne. John Hare évoque la PS4, la Xbox One et ne serait pas opposé à une sortie sur Switch. Ceci dit, Sociable Soccer permettra déjà le jeu nomade sur les appareils mobiles Android et iOS, pour peu que les contrôles tactiles soient satisfaisants.

Réactions

  • Sociable Soccer le 06/11/2017
    Sociable Soccer

    Cheers for the article guys. We’ve gone into testing for a coming patch today with regards to GK and general AI. We’ll update you when it is out! Merci beaucoup pour votre article! 🙂

    Répondre
  • Press-Start le 06/11/2017
    Press-Start

    Thanks, that’s great news! We look forward to trying this update.

    Répondre

Laisse un commentaire

* champs obligatoires