This is The Police – Aux commandes d’un commissariat

This is The Police est un jeu qui nous plonge dans l’antre du poste de police de la ville de Freeburg. Une ville aux griffes de la mafia et de voyous en tout genre, qui connaît meurtres, agressions, vols et bien d’autres choses qui ne peuvent se produire sans demander l’aide de la brigade de police. On incarne Jack Boyd, le chef de la police, qui se voit malheureusement obligé de prendre sa retraite dans 180 jours à cause du maire de la ville (pas très sympa celui-là). Durant cette demi-année, on suivra le personnage dans son travail comme dans sa vie privée. Son but ? Récupérer un demi-million de dollars avant de quitter son job. Ce sera évidemment à nous de faire en sorte de les récupérer. Il nous faudra prendre de nombreuses décisions afin de récupérer cet argent, des décisions parfois peu légales ou pas très morales… Mais gare aux conséquences.

Les nouvelles du matin

Au travail !

Chaque jour, il nous faut répondre aux appels téléphoniques venant des quatre coins de la ville et y envoyer nos meilleurs recrues (ou pas). On décide qui envoyer, combien d’agents, on peut même ne pas du tout intervenir, le choix nous revient entièrement. Les agents, quand ils ne meurent pas, reviennent et montent en expérience, ce qui fera d’eux de meilleurs agents dans la suite du jeu. Il arrive aussi que pendant une mission vos policiers ne savent pas quoi faire ! Ils vous appelleront alors et ce sera à vous de décider entre trois propositions, quel est le choix le plus judicieux. Vous disposez aussi de détectives qui, eux, se chargeront de résoudre les enquêtes. Résoudre une investigation peut prendre plusieurs jours, cela dépend du nombre de détectives que vous mettez sur le coup. Et l’air de rien, il va falloir chercher loin dans ses neurones pour en venir à bout.

Mais tout n’est pas tout rose au travail, loin de là, même vos agents de police ne vous rendent pas la tâche facile. Certains arrivent le matin en vous demandant de retourner chez eux pour des causes parfois cohérentes, parfois… complètement absurdes. À nous d’en juger. Mais quand on dit qu’il faut tout gérer, c’est vraiment TOUT. Même le budget du commissariat ou le nombre d’agents que l’on peut employer est une perpétuelle négociation avec la mairie. Chaque action a des conséquences… Licencier un policier sans motif valable vous attirera peut-être la colère des foules, contrariez le maire et votre salaire diminuera. Mais diriger cette brigade pendant 180 jours, n’est-ce pas un peu lassant ? C’est aussi ce que je pensais ! Mais en fait, pas du tout, chaque mission, chaque enquête est différente de la précédente et on prend toujours plaisir à envoyer tel ou tel policier sur une affaire afin de la régler au mieux.

Une histoire plus que bien nouée

Il arrive de temps en temps, à peu près tous les deux ou trois jours, que notre personnage parle de son histoire. On en apprend plus sur lui, sur la ville, sur ses relations. Malheureusement, ces cinématiques sont certes originales mais statiques, ce qui fait qu’au bout de dix minutes de blabla devant la même image, c’est un peu lassant. Passé ce petit détail, l’histoire de Jack Boyd, le héros, est en réalité extrêmement bien ficelée. On a hâte de connaître la suite et de comprendre comment tout cela va bien pouvoir se finir. Il arrive qu’on prenne part à la cinématique en prenant une décision pour le personnage, une décision qui, très souvent, sera primordiale pour la suite du jeu. En effet, le jeu ne propose pas que de résoudre des petites affaires au sein de la ville.  Que vous le vouliez ou non, vous allez avoir recours à la mafia dès le début du jeu, sachez-le. Et au début, je ne voulais en aucun cas avoir quelque chose à faire avec ces clans qui se disputent. Le gros bémol, c’est que le jeu ne vous laisse pas le choix. La mafia, vous êtes obligé d’y passer et c’est tout. Par ailleurs, le côté  »vidéo épisodique » du jeu est vraiment un gros plus. En plus d’être un jeu gestion, This is The Police est presque un film interactif.

On remarquera une autre bonne idée, lorsque l’on joue sur Ps4 en tout cas : la manette vous sert de talkie-walkie, elle émet des sons comme si vos policiers vous parlaient en direct à partir de celle-ci. Histoire de se mettre dans l’ambiance, y a pas mieux.

Verdict: 17/20

Un jeu très bien ficelé. Une gestion de son équipe de police et de son commissariat plus que complète. Une histoire digne d'un light novel. On notera le point négatif des images un peu trop statiques pendant les cinématiques. Pas d’hésitation à avoir toutefois, This is The Police est un jeu qui vaut le détour.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google+

Sur le même sujet...

  • Sherlock Holmes: The Devil’s DaughterSherlock Holmes: The Devil’s Daughter (0)
    Qui ne connaît pas le célèbre Sherlock Holmes ? Ce détective emblématique anglais accompagné de son cher ami le Docteur Watson. Ses aventures étant adaptées au cinéma et en série […]
  • Kôna – Une enquête glacialeKôna – Une enquête glaciale (1)
    Les jeux d'enquêtes ne sont pas vraiment légion sur console et PC, mais il faut l'avouer que de temps en temps, ça nous change des titres bourrins, ou encore des RPG à rallonge. On peut […]

Réactions

  • gazza8 le 06/09/2017

    Merci pour ce test.
    « Pour avoir neuf consoles à la maison »
    => Lesquelles ? 🙂

    Répondre

Laissez un commentaire

* champs obligatoire