Blue Yeti – le micro du Youtuber et du touche-à-tout

Le fabricant américain Blue Microphones distribue désormais sa star dans le Benelux, le Blue Yeti. Une référence pour les joueurs qui commentent leurs vidéos sur Youtube ou Twitch, mais aussi un outil polyvalent pour tous types d’enregistrements.

Quitte à avoir un micro qui traîne sur votre poste de jeu, autant qu’il soit joli n’est-ce pas ? Voici donc déjà une bonne raison de choisir le Blue Yeti : son élégance. Disponible dans plusieurs coloris, le Blue Yeti a de l’allure avec son corps massif reposant sur un pied plus aéré. Notre version de test noire (« Blackout ») s’intègre sobrement dans n’importe quel environnement, à condition d’aimer les objets massifs évidemment. En effet, le Blue Yeti mesure une trentaine de centimètres en hauteur et affiche un poids d’un kilo et demi sur la balance ! Du lourd donc, à l’image de ses capacités.

Le Blue Yeti a déjà convaincu nombre de Youtubers à la recherche d’un matériel de qualité. Il reproduit en effet un son clair et riche, qui accompagne parfaitement une capture vidéo de jeu. Si vous avez déjà testé des micros bas de gamme, la différence vous sautera aux oreilles. De même, le Blue Yeti est un excellent choix pour ceux qui souhaitent enregistrer des podcasts en solo. Rappelons-le, la qualité du son est un élément déterminant pour votre audience. À cause d’un son pourri, votre auditeur ne fera souvent même pas l’effort de vous supporter plus de trente secondes. En revanche, un son agréable le mettra à l’aise pour écouter votre podcast de trois heures sur les transformations de Pokemon.

Écoutez le résultat dans la vidéo ci-dessous

Ce n’est pas parce que vous vous servez d’un ordinateur que vous êtes un pro de la configuration de périphériques (j’en sais quelque chose). Bonne nouvelle, le Blue Yeti s’installe tout seul comme un grand, aussi bien sur Windows que sur Mac OS. À partir du port micro-USB disposé sous le micro, branchez le (long) câble USB fourni sur votre ordinateur et le tour est joué. Précisons donc bien qu’il s’agit d’un microphone USB qui ne fonctionne pas de manière autonome ; il a toujours besoin d’un ordinateur près de lui.

Sous le micro, vous trouverez aussi une prise casque. Le Blue Yeti joue le rôle d’amplificateur capable d’améliorer le son qui sort de votre ordinateur, mais surtout il propose une option de contrôle de l’enregistrement en direct. Branchez-y votre casque et vous entendrez le résultat de votre enregistrement en temps réel, sans aucune latence. Une fonctionnalité indispensable pour éviter que le son ne sature et rende votre enregistrement inutilisable. Sans aucun retard perceptible entre votre voix et sa reproduction dans vos oreilles, le casque est donc un outil de contrôle particulièrement efficace, d’autant plus que le micro ne dispose pas d’un affichage de la saturation.

Le Yeti se vend même en bundle pour séduire le public des joueurs.

À l’avant du micro, on trouve un bouton de réglage du volume de sortie au casque, ainsi qu’une touche « mute » qui coupe la prise de son. La fonction « mute » vous sera bien utile, par exemple, si vous devez vous déplacer pendant l’enregistrement ou si vous ne pouvez pas résister au dernier Chipito dans le paquet. Autant vous prévenir, le micro est très sensible et captera le moindre son parasite si vous ne parlez pas en continu. Il se peut donc que l’on entende vos bruits de clavier, de manette ou pire un grincement de fauteuil. Pour y remédier en partie, vous pouvez régler le « gain » (c’est-à-dire la sensibilité) grâce à une molette placée à l’arrière du micro. Juste à côté de cette molette, vous trouverez aussi la botte secrète du Blue Yeti : le réglage de la « directivité ».

Quatre utilisations pour un seul micro

La directivité correspond à l’orientation dans laquelle un micro capte le son. À cet égard, le Blue Yeti se montre polyvalent en proposant une directivité multiple. Un simple changement de la manette arrière et votre micro adopte un autre comportement. C’est la grande force du Blue Yeti qui produit d’excellents résultats dans les quatre directivités proposées :

  • cardioïde pour un podcast en solo, une vidéo commentée : la forme en cœur de la zone de captation donne son nom à cette directivité, qui représente la configuration idéale pour parler seul devant le micro en profitant d’un son très riche
  • bidirectionnelle pour les interviews : le micro capte le son vers l’avant et vers l’arrière, permettant un enregistrement optimal dans le cadre d’une interview en face à face
  • omnidirectionnelle pour une conférence, un son d’ambiance, un enregistrement musical à plusieurs instruments (et éventuellement un podcast en groupe) : le micro capte dans toutes les directions et saisit la totalité des sons environnants, en sacrifiant naturellement un peu de précision
  • stéréo pour un son plus naturel, en particulier pour un enregistrement musical : si la guitare sèche vous démange, cette configuration est probablement celle qui vous conviendra le mieux

Quelle que soit la directivité choisie, le Blue Yeti ne vous décevra pas. Il fait le job en toutes circonstances et offre ainsi une solution tout-terrain pour un prix raisonnable, à savoir 149 euros. L’investissement en vaut déjà certainement la peine si vous souhaitez améliorer nettement la qualité d’enregistrement de vos commentaires vidéo ou de vos podcasts. Et si vous cherchez un micro à l’aise dans plusieurs situations, le tarif de 149 euros sera même une excellente affaire !

Outre les boutiques en ligne, le Blue Yeti, en version Blackout ou Silver, devrait désormais être disponible dans quelques points de vente du Benelux, au prix indicatif de 149 euros.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google+

Sur le même sujet...

  • Cooler Master Masterkeys Pro L & Lite LCooler Master Masterkeys Pro L & Lite L (0)
    Rappelez-vous, il y a quelques mois, Aerticum nous annonçait que Coolermaster délaissait les tours et les ventilos pour se lancer dans les périphériques de jeu. Il nous avait dès lors […]
  • Nacon REVOLUTION Pro Controller : Le pad PS4 pour les bonsNacon REVOLUTION Pro Controller : Le pad PS4 pour les bons (0)
    Aussi loin que je me souvienne, les consoles de jeu de salon ont toujours été accompagnées par d’autres marques qui ont proposé au grand public du matériel supplémentaire pour leur […]

Réactions

  • Pierre Cyborgjeff Martin le 19/06/2017
    Pierre Cyborgjeff Martin

    Excellent ça la possibiltié de ciblé sur 4 positions dont le passage de Cardio, interview et Omni ! J’en eu plusieurs dans le passé qui passaient simplement de 90° à 120°… Je serais vraiment curieux de le comparer aux micros Rode et Tascam que j’utilise jusqu’ici et donc le prix est sensiblement supérieur !

    Répondre
    • Spacecowboy Be le 19/06/2017
      Spacecowboy Be

      Ca vaudrait le coup, en effet, de le comparer à des micros étiquetés « pro ». En termes de rapport-qualité prix, le Blue Yeti est un sacré concurrent en tout cas.

      Répondre
    • Pierre Cyborgjeff Martin le 19/06/2017
      Pierre Cyborgjeff Martin

      Je vais probablement en acheter 2. L’avantage de la carte USB intégré serait un plus face à mes solutions avec mes micros Rode qui impliquait en plus l’achat d’une carte son pro externe… Et les micro-casque USB offre un son pas terrible or pour des projets de « prêt de solution de voice record », le Blue Yeti serait parfait !

      Répondre
    • Jonathan Walravens le 19/06/2017
      Jonathan Walravens

      Perso, le Yeti je l’ai acheté il y a un peu plus d’un an lors de mon voyage a New York, j’en suis pas déçu malgré la gajure parfois de le configurer tellement il est sensible. Sur un de mes streams retro, on entendait les vibrations de ma tour a proximité

      Répondre

Laissez un commentaire

* champs obligatoire