Cooler Master Masterkeys Pro L & Lite L

Rappelez-vous, il y a quelques mois, Aerticum nous annonçait que Coolermaster délaissait les tours et les ventilos pour se lancer dans les périphériques de jeu. Il nous avait dès lors gratifié d’un excellent comparatif entre les souris Mastermouse S et Mastermouse Pro L. Mais aujourd’hui, c’est sur les claviers de la gamme que vont s’attarder deux testeurs. Voici donc nos impressions sur ce qui, au premier abord, semble être du très bon matos.

Masterkeys Pro L

Disponible un peu partout aux alentours de 170 euros, le Masterkeys Pro L avec Switches MX Red est, ma foi, une assez belle bête très agréable à prendre en main. Je trouve cependant le prix un tantinet élevé mais le constructeur s’en défend avec quelques features plutôt sympa. Il faut dire que dès le montage, son poids met en confiance. Ensuite vient la découverte du rétro-éclairage LED RGB 16.7 millions de couleurs et la possibilité de sauvegarder ses configurations lumineuses dans une mémoire interne de 512 kb. Notons qu’il est possible de faire joujou avec plusieurs types d’éclairages différents, comme les modes « breathing » ou « wave » qui s’apparentent à des vagues de couleurs ou encore le mode « Activity » qui allume une touche au moment de sa pression. Tout ça est bien joli, certes, mais ça ne reste qu’un gadget, je vous l’accorde.

Le Masterkeys Pro L étant un clavier mécanique, attardons-nous donc sur les touches de la bête. Niveau frappe, les sensations sont correctes. En effet, les switches Cherry MX Red sont linéaires, donc sans retour audio et tactile. Grâce à une pression requise de 45 grammes pour activer une touche, la saisie est par conséquent rapide et bien plus silencieuse qu’avec un autre clavier mécanique lambda. De plus, grâce à son processeur ARM Cortex M3 à 72 MHz, 25% plus puissant que les autres modèles du marché, l’exécution se veut encore plus efficace. Signalons également que grâce à son logiciel dédié, le Masterkeys Pro L permet de sauvegarder jusqu’à 4 profils différents, ce qui se révèle très intéressant si on désire créer des configs de touches différentes en fonction du genre de jeu auquel on a l’habitude de jouer. Notons pour terminer qu’il est aussi possible d’utiliser les touches multimédia afin de contrôler ses vidéos ou ses morceaux préférés, sympa !

Masterkeys Lite L Combo

Pour les moins fortunés, Coolermaster propose également un combo clavier/souris, trouvable entre 50 et 60€, dont le clavier reprend l’aspect esthétique du modèle haut de gamme.

Contrairement à la version pro qui est de type mécanique, le clavier de ce kit Masterkeys Lite L est un modèle à membrane, même si Coolermaster joue un peu sur les mots en appelant leurs switches maison « Mem-chanical », procurant selon eux la sensation d’un clavier mécanique avec une excellente réponse tactile. Ces switches peuvent, néanmoins, être habillés de dessus de touches pensés pour les commutateurs Cherry MX. Le clavier est amputé des 4 touches programmables de la version pro et de son logiciel mais propose les mêmes effets de rétroéclairages ainsi qu’un poids assez similaire. Au déballage, les touches semblent un peu petites mais, grâce à leur espacement suffisant, cela ne pose finalement pas de problèmes lors de la frappe. Par contre, l’aspect assez plastique, au touché, n’est pas des plus agréables et le clavier paraît un poil bruyant notamment au niveau de la touche espace qui repose sur une tige métallique. Les différents types d’éclairages sont, par contre, plutôt sympathiques, même si certains ne sont pas forcement pratiques à l’utilisation car, contrairement au modèle pro, si une touche n’est pas éclairée elle sera assez peu lisible pour celui qui, comme moi, a encore besoin de regarder là ou il tape. La fonction qui permet de verrouiller la touche windows est plutôt appréciable en jeu et il est également possible de verrouiller tout le clavier (si vous avez un chat par exemple…).

La souris proposée dans ce kit combo est plutôt basique et équipé de six boutons (clic gauche et droit, molette de défilement, deux boutons latéraux et contrôle DPI) ainsi que de deux  zones rétroeclairées situées au niveau de la molette et sous la souris. Le bouton DPI permet de régler la sensibilité du capteur optique sur quatre niveaux (500, 1000, 2000 et 3500 DPI) et est également utilisé pour les fonctions d’éclairage : DPI + clic droit pour allumer ou éteindre les leds, DPI + molette pour changer le type d’éclairage (fixe ou variation de couleurs) et DPI + un bouton latéral pour changer la couleur ou régler la vitesse selon le mode d’éclairage choisi. Dommage, par contre, que la molette ne puisse pas être inclinée sur la gauche ou la droite, c’est personnellement une fonction que j’utilise beaucoup et cela réduit également le nombre de boutons. L’absence de logiciel pour configurer les touches est aussi un frein pour celui qui voudrait paramétrer sa souris sous windows par exemple.

Au final, un kit clavier/souris plutôt sympa, au vu du prix, même s’il possède quelques défauts et propose une souris assez sommaire si on enlève les fonctions d’éclairage.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google+

Sur le même sujet...

  • Coolermaster Mastermouse S et Mastermouse Pro LCoolermaster Mastermouse S et Mastermouse Pro L (0)
    Cooler Master est une marque bien connue des joueurs PC pour ses boîtiers et ses systèmes de refroidissement. La marque s'est depuis lancée dans les périphériques gaming et plus […]
  • Logitech G410 Atlas SpectrumLogitech G410 Atlas Spectrum (0)
    Nous avons eu la chance de pouvoir tester le dernier joujou de Logitech : le clavier gaming mécanique ultra compact et léger. En voici un petit aperçu. Premières impressions Au premier […]

Laissez un commentaire

* champs obligatoire