FIFA 18 – Russia World Cup

FIFA 18 – Russia World Cup

Et voilà, nous y sommes, Roberto Martinez a dévoilé sa sélection, Roger le voisin a fait le plein de boissons et Théo le gamin a fini son album Panini. Pas de doute, c’est la Coupe du monde qui s’annonce, plus que quelques jours avant le match d’ouverture entre la Russie et l’Arabie Saoudite. Tous les footeux sont au taquet et tous les autres sont déjà dépités. Electronic Arts l’a bien compris et a sorti « comme prévu » une extension gratuite Coupe du monde pour son titre phare FIFA 18. Survolons ensemble ce qu’elle contient.

Du FUT, du FUT et du FUT

Après plus de 5 gigas de téléchargements, le mode Coupe du monde est installé et prêt à être dévoré. Au lancement l’on détecte immédiatement qu’une fois de plus, FIFA a tout misé sur son mode de jeu le plus « bankable », Fifa Ultimate Team (FUT). Car en effet, un mode Coupe du monde, un mode coup d’envoi et un mode amical sont les seules possibilités complémentaires à Ultimate Team. Mis à part l’ajout des visuels officiels de la Coupe du monde, il vous était tout autant possible de faire ces matchs dans le mode FIFA normal.

Un petit aperçu des menus

Là où ça devient intéressant, c’est lorsqu’on ouvre l’onglet FUT. C’est ici que vous allez passer « en théorie » le plus gros de votre temps. En effet, une Coupe du monde en ligne ou hors ligne, des DCE, des Drafts, … tout est là pour passer de bons moments. Évidemment le design des cartes a été modifié et les stats des joueurs l’ont été également. On notera par exemple l’évolution de Hazard, Meunier ou encore De Bruyne mais également la régression de Nainggolan (tiens, tiens…). Il est plutôt sympa aussi d’avoir remis à disposition des joueurs disparus, comme par exemple nos comparses Witsel et Carrasco partis en Chine. Pour sortir un peu de nos frontières, de nouvelles icônes comme Nakata et Klose on été insérées dans le jeu également.

Il est important de savoir pour les « non-initiés » qu’il est dès lors impossible de transférer des joueurs d’un mode à l’autre. Par contre, les consommables et les crédits, eux, sont liés… Mais bon d’un côté on s’en fout… deux mois après la Coupe du monde, FIFA 19 sera déjà dans les bacs.

L’équipe d’EA a également pas mal travaillé sur l’aspect physique des joueurs, comme l’avait réclamé Thomas Meunier sur Twitter.

Vous l’aurez compris, rien de bien neuf dans le gameplay mais quelques petites améliorations qui font toujours plaisir au fana du ballon rond.

Ah oui, j’oubliais ! ALLEZ LES DIABLES !

Réactions

  • Spacecowboy Be le 05/06/2018
    Spacecowboy Be

    Quel réalisme dans cette extension, qui intègre même la corruption ! À 2-0 à la mi-temps de la demi-finale Belgique-France, ma PS4 a planté… une « petite magouille » de Platini ? 😉

    Répondre
    • gazza8 le 17/06/2018

      😀
      Corruption ou bien IA déjà bien mature, capable toute seule de faire un « rage-quit » …

      Répondre

Laisse un commentaire

* champs obligatoires