Subnautica – La survie aquatique

S’il est d’usage d’inviter à sortir de sa grotte, nous vous invitons cette fois à y plonger la tête la première pour découvrir ce jeu qu’est Subnautica. Édité et développé par Unknown Worlds Entertainment, Subnautica est sorti en version définitive ce 23 janvier 2018. Disponible en early access depuis 2014 et en version Game Preview sur Xbox One, le jeu possède sa petite communauté mettant religieusement à jour les Wiki à chaque update. Est-ce mérité ?

Le renouveau du jeu de survie

Employé par la société Altera, nous prenons corps pendant le crash de notre vaisseau duquel nous nous échappons de justesse avant d’atterrir sur une planète inconnue. L’incendie de notre pod de secours maîtrisé, nous faisons plus ample connaissance avec notre environnement. Aux murs de notre abri de fortune se trouvent notamment une station de création à l’interface diablement simple et efficace et une radio diffusant de temps à autre des messages de secours lancés par d’autres pods. Ces messages n’étant rien de plus que de bons prétextes pour nous faire quitter notre zone de confort et découvrir l’histoire parsemée de structures extra-terrestres sur fond d’évasion.

L’environnement dans lequel se place Subnautica fait la force et la fraîcheur de ce titre. À notre première sortie du pod nous comprenons tout de suite ce que les plus fins observateurs auront saisi à la lecture du nom du jeu : nous allons évoluer sous l’eau. Le grand plongeon effectué, nous découvrons le fond marin et d’instinct nous attrapons tout ce qui passe devant nous. Plantes, coraux, poissons, … Le tout en surveillant du coin de l’œil nos jauges de nourriture, d’eau, de santé et d’oxygène. Cette dernière sera la plus importante et la plus handicapante. Sans certaines améliorations, nous ne pourrons pas aller au-delà des 100 mètres de profondeur sans perdre en capacité, sans parler d’avoir suffisamment de réserve pour explorer les grottes. Avec l’un des outils les plus utiles, le scanner, nous passerons notre temps à scanner chaque nouvel élément rencontré, les plus importants étant des débris débloquant de nouveaux patrons de véhicules. Ceux-ci augmentent votre vitesse et par conséquent votre portée d’exploration aux éléments de base sous-marine. Ces éléments nous permettent de construire une forteresse en passant par des outils essentiels à notre avancée dans l’histoire. Subnautica se veut riche sans tomber dans l’excès.

Comme nous l’avons évoqué précédemment, nous devrons aussi surveiller nos jauges d’eau et de nourriture diminuant petit à petit. Ces jauges sont ce que nous pourrions qualifier de seul point négatif du jeu. Plus embêtantes que difficiles à gérer, elles nous forceront à faire de nombreux aller-retour. Aussi, il nous est possible de choisir entre 4 types de parties : le mode créatif où nous pouvons créer notre base comme bon nous semble sans se préoccuper de rien, le mode libre qui est le jeu normal amputé de ces deux jauges, le mode survie incarnant le jeu tel qu’il a été pensé par ses développeurs et enfin le mode extrême n’étant rien de plus que le mode survie sans les alertes annonçant vos réserves d’oxygène pratiquement épuisées.

Outre la richesse des fonds marins, le jeu attire aussi par sa beauté et la diversité de ses paysages. Du biome corallien au biome aux champignons géants en passant par l’île flottante contenant une structure alien étrange, nous n’avons cessé de nous émerveiller. Et que dire du sentiment de solitude mêlé à l’excitation et au stress ressenti lorsque nous plongeons dans une grotte, sans savoir si un animal potentiellement hostile nous attend au fond.

Techniquement parlant, Subnautica est une réussite. Non content d’avoir fait partie des premiers jeux acclamés pour sa VR, il est tout bonnement sensationnel en 2D. Sur une configuration dotée d’un Core i7 4×3.4Ghz, d’une GeForce GTX 970 et de 16Go de RAM, le jeu tourne avec tous les settings au maximum en ne souffrant que lors des phases hors de l’eau ou quand beaucoup de flammes sont affichées. En plongée, il ne sera pas rare non plus de remarquer un peu de clipping, la distance de vue n’étant pas énorme et justifiée par le fait d’être dans l’eau.

Verdict: 18/20

Subnautica est un très bon jeu de survie bac à sable. Dépaysant à souhait et renouvelant sans cesse l'intérêt du joueur, tout le monde pourra y trouver son compte, à condition de ne pas être rebuté par un peu de farm de temps à autre. Son prix de 23€ sur Steam lui fait bénéficier en plus d'un excellent rapport qualité/prix !

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google+

Sur le même sujet...

  • Subnautica en version finale dès le 23 janvierSubnautica en version finale dès le 23 janvier (2)
    Source : Communiqué de presse Cosmocover Subnautica sortira le 23 janvier prochain en version finale avec une fin inédite. Le jeu de survie en milieu aquatique d'Unknown Worlds […]
  • PlayerUnknown’s BattlegroundPlayerUnknown’s Battleground (3)
    Difficile de passer à côté du phénomène PlayerUnknown’s Battleground sorti sur PC en mars 2017. Voilà qu’il arrive désormais sur Xbox One, bien déterminé à convaincre un public sur […]

Réactions

Laissez un commentaire

* champs obligatoire