Rock’N Racing Off Road DX

Test réalisé sur Nintendo Switch

Si comme moi vous êtes un gamer né dans les années 80, il est plus que probable que vous ayez passé pas mal de temps à vous extasier devant Super Off Road et son incroyable borne d’arcade qui permettait à 3 joueurs de s’affronter dans des courses totalement endiablées. Inutile donc de vous cacher ma joie quand j’ai découvert que Rock’N Racing Off Road DX débarquait sur ma console préférée. Car à première vue, ce jeu de course développé par EnjoyUp avait tout pour être le digne descendant du monstre sacré de l’arcade.

Un jeu qui ne manque pas de sel

Tout comme Super Off Road, le principe est très simple : 8 voitures font la course sur un circuit boueux et tout cabossé vu du dessus. On a un bouton pour accélérer, un autre pour freiner et à l’époque, tout ça était largement suffisant pour s’amuser des heures durant. Malheureusement, il faut croire que ce temps est révolu puisque tout ce que vous procurera Rock’N Racing Off Road DX, c’est de la frustration. Si vous comptez acquérir ce jeu, préparez-vous donc à en ressortir entièrement salé. On vous aura prévenu ! Niveau contenu, 5 championnats divisés en 4 épreuves sont disponibles. Il y a aussi un mode time attack et un mode training. Notons également qu’à chaque championnat correspond un type de véhicule qui va de la jeep au monster truck en passant par le buggy. Oui, vu comme ça, ça a l’air sympa sauf qu’en fait… ben heu… comment dire ?

Le premier gros problème de Rock’N Racing Off Road DX est sa lisibilité. En effet, les voitures sont tellement petites qu’il est extrêmement difficile de différencier sa voiture de celle de ses adversaires. Surtout quand on se situe dans la moitié supérieure de l’écran puisqu’un léger brouillard recouvre cette partie de la piste. Au passage, signalons donc qu’on peut clairement faire une croix sur le mode nomade de la Switch tellement c’est minuscule. Ensuite, il y a l’IA qui ne nous aidera pas pour un sou puisqu’il sera monnaie courante de se prendre un mur à cause d’une autre voiture qui a juste décidé de ne pas prendre son virage. D’autant plus que le gameplay est d’une imprécision hallucinante et que les développeurs n’ont pas hésité une seconde à mettre de jolies bosses juste avant les tournants. Précisons également qu’on peut jouer en multi mais juste en local. Dans le doute, on pensait qu’à plusieurs ça aurait pu être plus marrant… Sauf qu’on n’a jamais réussi à faire fonctionner deux joy-con en même temps. Je ne m’attarderai donc pas davantage sur le sujet.

Verdict: 4/20

À première vue, Rock'N Racing Off Road DX s'annonçait vraiment prometteur mais malheureusement, de bien trop nombreux défauts viennent gâcher l'expérience de jeu qu'il propose. Un gameplay bancal, une intelligence artificielle quasi inexistante, une lisibilité proche de zéro et un mode multijoueur totalement foireux, voilà tout ce qu'on retiendra de ce titre développé par EnjoyUp. Dommage !

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google+

Sur le même sujet...

  • Brakes are for losers – à fond à fond à fondBrakes are for losers – à fond à fond à fond (6)
    Sans freins, la course est plus folle ! Le studio français Oudidou s'inspire du classique Super Sprint pour les besoins d'une course sans filet. Super Sprint est un jeu de course […]
  • WRC 7WRC 7 (6)
    Sortie moins d'un an après WRC 6, la septième itération de la franchise officielle des jeux de rallye se devait de redresser la barre après un épisode tout juste passable, qui n'avait pour […]

Réactions

  • gazza8 le 29/11/2017

    Merci d’avoir pris le temps (la peine) de rédiger un article pour un jeu aussi faible.
    La réalisation fait penser à un jeu Flash des années 2000 😛

    Répondre

Laissez un commentaire

* champs obligatoire