Impact Winter

« Suite à la chute d’un gigantesque astéroïde, il ne restait plus grand-chose de l’Amérique du Nord qui s’était retrouvée plongée dans un hiver permanent. Peu nombreux étaient les survivants mais Jacob Solomon, notre héros qui avait perdu sa femme et sa fille, avait trouvé refuge dans une église où il survivait tant bien que mal avec ses quatre autres compagnons de fortune. Et voilà qu’un jour, nos aventuriers réussirent à capter un message radio leur annonçant l’arrivée des secours… Dans trente jours. » Le but du jeu sera donc de parvenir à garder nos cinq protagonistes en vie jusqu’au moment fatidique. Plus facile à dire qu’à faire !

Survivre au gameplay

Je me permets d’un peu planter le décor car si vous avez joué à Impact Winter, vous avez probablement constaté qu’aucune introduction n’explique vraiment ce qu’il s’est passé. Et si le titre vous est totalement inconnu, je vous invite par ailleurs à regarder la vidéo ci-dessous et à découvrir le début de l’aventure en ma compagnie. Vous ne manquerez pas de remarquer à quel point le gameplay est loin d’être intuitif puisque je me plante constamment dans les menus. Je précise que je joue au jeu au clavier et à la souris, ce qui est ma foi peut-être une erreur mais cela ne pardonne en rien l’horrible interface d’Impact Winter.

Outrepassé ce détail, certes loin d’être insignifiant puisqu’il vient pourrir notre expérience utilisateur tout au long de l’aventure, il ne nous restera plus qu’à faire la connaissance de nos quatre amis qui ne tarderont pas à nous donner des quêtes nous permettant d’aller explorer la map toujours un peu plus loin. Le but primaire de ces missions étant de débloquer de nouveaux éléments à crafter grâce auxquels on pourra améliorer notre confort ou survivre plus longtemps à l’extérieur lors des phases d’exploration. Cependant, on remarquera rapidement que ces dernières nous permettront aussi de gagner des points de survie qui raccourciront considérablement le temps qui nous sépare de l’arrivée des secours.

Un pour tous, tous pour un

D’ailleurs, pour ne pas échouer lamentablement avant la fin du décompte, il faudra bien entendu rester en vie mais également subvenir aux besoins de nos compagnons. Pour ce faire, il faudra constamment veiller à ce qu’ils ne manquent de rien et s’assurer que leur moral reste au beau fixe malgré les conditions… Car sans eux, nos chances de survie seront minces. Chacun ayant sa propre utilité, Blane nous apprendra toutes les ficelles de la survie, Wendy nous cuisinera de bons petits plats, Maggie pourra tout réparer et Christophe s’occupera de la maintenance d’Ako-Light, petit drone qui s’avérera très utile tout au long de nos péripéties.

Comme dans tout bon jeu de survie, il sera nécessaire de die and retry avant d’arriver à quelque chose et c’est là qu’on se rendra compte d’un autre aspect décevant d’Impact Winter : le terrain n’est pas généré de façon aléatoire. Et même si la trame scénaristique sera à chaque fois différente en fonction de nos décisions, le tout se révélera assez vite répétitif (et je ne vous parle pas de l’intérieur des maisons qui est presque toujours pareil). Néanmoins, le jeu devrait plaire aux fans du genre tant les graphismes et l’ambiance sont soignés. De plus, l’impression de solitude lors des sorties est vraiment sans égal, ce qui est loin d’être négligeable. Et pour terminer, je vous laisse apprécier un extrait de la bande son qui vaut elle aussi le détour.

Verdict: 13/20

Bilan mitigé pour ce survival signé Mojo Bones et proposé par Bandai Namco. Les graphismes, la bande son et l'atmosphère se dégageant du jeu sont vraiment sympathiques. Néanmoins, une interface pas vraiment user friendly et un sentiment de répétition viennent rapidement gâcher l'expérience utilisateur. Cependant, je vous conseille de vous essayer à Impact Winter si vous êtes fan du genre, vous devriez y trouver votre compte quelques heures durant.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google+

Sur le même sujet...

  • ROKHROKH (0)
    Disponible en accès anticipé sur Steam pour la modique somme de 24,99 euros, ROKH est un jeu de survie multijoueur se déroulant sur Mars. Surfant sur la vague du sandbox, le titre propose […]
  • This War Of MineThis War Of Mine (2)
    Quand le devoir n'appelle pas Tandis que les studios triple A imposent leur vision de la guerre, virile, déshumanisée et digne d’un film de Michael Bay, un petit studio venu de Varsovie […]

Laissez un commentaire

* champs obligatoire