WipeOut Omega Collection

WipeOut. À lui seul ce nom évoque de nombreux souvenirs aux joueurs ayant possédé en son temps la PS1. Alternative la plus concrète au F-Zero de Nintendo sur la console de Sony, WipeOut est un jeu de course, profitant au mieux des capacités 3D des consoles de l’époque, dans lequel vous prenez les commandes d’un vaisseau anti-gravité ultra rapide. Depuis le WipeOut original développé et édité par Psygnosis en 1995, la série compte aujourd’hui 8 épisodes originaux ainsi que 2 remakes-compilations dont fait partie WipeOut Omega Collection sur PS4. Une compilation développée par Sony XDev, Clever Beans et EPOS Game Studios, qui fait l’objet de ce test.

Un gameplay éprouvé

S’il y a une valeur sûre avec WipeOut, c’est bien son gameplay. Rapide, simple, maniable et épuré, WipeOut fait partie de ces jeux dits « easy to play, hard to master« . Si la prise en main est simple, il faudra donner de sa personne pour maîtriser les derniers niveaux de difficulté déguisés en catégories ou en divisions de vaisseaux à l’image d’un Mario Kart et ses catégories 50, 100 et 150cc. Car oui, si le jeu s’inspire du concept de course anti-gravité à la F-Zero, il emprunte aussi beaucoup d’éléments aux jeux tels que Mario Kart avec des circuits jalonnés de turbo et de bonus à ramasser en passant sur des symboles disposés au sol. Ainsi, missiles, roquettes, mitraillettes, boucliers, turbo et pilote automatique, entre autres, viendront garnir votre inventaire.

La prise en main se veut simple. La croix pour accélérer, le joystick gauche pour se diriger et les gâchettes pour aérofreins pour vous aider à négocier les virages les plus serrés, ce à quoi s’ajoutent le carré pour utiliser vos armes et le rond pour les assimiler et ainsi régénérer la santé de votre vaisseau qui est destructible. Petite subtilité, lorsque vous êtes dans les airs, un mouvement droite-gauche-droite (ou l’inverse) de votre joystick gauche vous fera faire un tonneau vous offrant un turbo à l’atterrissage. On pourra cependant regretter le fait que les armes aient surtout un effet « casse vitesse » et que la possibilité de les assimiler pour régénérer la santé permette de subsister un peu trop facilement, même si cette impression d’inutilité s’amenuise lorsqu’on monte de catégorie.

Un contenu considérable

Comme nous le précisions au début de ce test, WipeOut Omega Collection est un remake-compilation reprenant WipeOut 2048 sorti en 2012 sur PS Vita et WipeOut HD (qui est lui même une sorte de best of des WipeOut Pure et WipeOut Pulse sortis sur PSP) ainsi que son DLC WipeOut HD Fury sortis respectivement en 2008 et 2009 sur PS3. Le contenu ainsi proposé est donc considérable mais malheureusement très cloisonné : si le jeu a le bon goût de ne pas vous forcer à choisir un jeu au lancement et à devoir relancer la partie pour en changer, il reste impossible de courir sur les circuits de WipeOut HD avec un vaisseau de 2048. Pire, chaque jeu garde son propre HUD d’époque en course et si celui de 2048 est un véritable plaisir, celui de WipeOut HD est d’une lourdeur dérangeante à l’écran. Les campagnes de course sont, elles aussi, séparées mais ne changent pas de forme. Les courses sont présentées sous forme de grille, la réussite d’une course ouvrant la case adjacente. De ce côté-là, WipeOut est clément, vous ne devrez pas forcément toujours être le meilleur pour progresser. Fort heureusement les menus sont sobres et simples d’utilisation, vous ne risquez donc pas de vous y perdre.

Techniquement superbe et irréprochable

Cet épisode de la série promettait, sur PS4 Pro, du 4K à 60fps. N’étant équipé ni d’un écran 4K ni d’une PS4 Pro, je ne pourrai que vous relater ce que j’ai lu ailleurs : la promesse est tenue. Mais quid du framerate sur les anciennes PS4 ? Là aussi promesse tenue, le jeu tourne en full HD 1080p 60fps comme un métronome, jamais aucune saccade ne s’est fait ressentir que ce soit en solo, en écran splitté ou en ligne. Côté optimisation on est servi et le jeu se paye encore le luxe d’être superbe et de nous en mettre plein la vue avec des effets de lumière de toute beauté et une impression de vitesse très réussie sans nuire à la lisibilité. Il ne reste plus qu’à vous adapter vous pour ne pas vous prendre tous les murs !

Verdict: 16/20

WipeOut Omega Collection est une très bonne compilation à posséder pour tous les fans du genre, qu'ils aient ou non joué aux épisodes repris dans cette collection. Ses seuls défauts sont le manque d'uniformisation des HUD, non retravaillés pour l'occasion, et le cloisonnement des épisodes.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google+

Sur le même sujet...

Réactions

  • Spacecowboy Be le 17/06/2017
    Spacecowboy Be

    J’avais adoré les jeux sur PSP et le HD sur PS3 était une vraie démo technique pour la console. Si j’avais une PS4, je n’hésiterais pas une demi-seconde.

    Répondre
    • Vincent Moureau le 17/06/2017
      Vincent Moureau

      Perso j’ai le HD avec l’extension sur PS3, j’l’avais eu pas cher en occasion, mais j’avais pas autant aimé y jouer. L’e HUD me bloque trop

      Répondre

Laissez un commentaire

* champs obligatoire