Quake Champions : Notre avis sur la Beta fermée

Quake. Ce nom à lui seul fait frémir les plus anciens joueurs et les adeptes de Fast FPS et ce n’est pas pour rien, car c’est Quake, développé par id Software en 1996 qui fut le premier jeu totalement rendu en 3D après Wolfenstein 3D, Doom et Doom II qui trichaient avec des sprites en 2D. C’est aussi Quake qui, grâce à son code réseau, permit l’émergence du jeu en ligne et des LAN. 21 ans plus tard, nous pouvons poser nos mains sur l’attendu Quake Champions, toujours développé par id Software en collaboration avec Saber Interactive.

Attention : vous vous apprêtez à lire l’avis d’un profane dont l’expérience du fast FPS se limite à Unreal Tournament 2004 et Unreal Tournament 3 Black Edition. Si vous désirez vous faire un avis par vous-même, vous pouvez vous inscrire à la Beta fermée ici.

Du classique moderne

Si vous n’avez pas suivi les annonces autour de Quake Champions, sachez que le jeu va s’inscrire dans la mode eSport. À l’instar de jeux tels qu’Overwatch ou Team Fortress 2, vous aurez le loisir d’incarner différents champions présentant leurs statistiques (vie max, armure de base et max, vitesse de déplacement) et capacités uniques. Histoire de vous tenir en haleine, le jeu vous proposera aussi de customiser votre champion : choix de la couleur et personnalisation de l’armure, choix de l’arme de départ ou de celle trouvée au sol, …

Il y a de quoi faire mais pas certain que cette recette de remplissage facile plaise à tout le monde. Pour débloquer tout ça, des lootbag et des monnaies, au nombre de trois. Les « Favor » vous seront offertes en fin de partie ou en réalisant des défis journaliers, les « Shards » en décraftant des items reçus dans des lootbag et enfin des « Platinum » à acquérir contre de l’argent réel.

Du moderne classique

Si Quake Champions tente une approche plus moderne, le fond du jeu lui reste classique. Un mode sympa « head to head » fait son apparition, consistant en du 1v1 avec chacun trois champions pour éliminer les trois de l’adversaire. C’est toutefois la seule nouveauté visible dans cette beta, les modes « deathmatch » et « team deathmatch » étant la base du FPS. Une fois le mode de jeu sélectionné et un vote rapide pour le choix de la map, la partie commence par un warm up, histoire de se chauffer avant la manche proprement dite. Tout est très classique, des munitions et des armes à ramasser, des ennemis à dézinguer, des téléporteurs et des propulseurs, … On est sur du Quake. Petite mention tout de même pour le timer, qui s’affiche là où des collectibles tels que l’armure ou le Quad Damage doivent apparaître. Par contre, une fois en mouvement, c’est la déception.

Le jeu pèche par un manque de vitesse, ce n’est pas assez agressif, la musique est d’un triste et les décors sont ternes. On est à des années lumières de ce qu’ont à proposer Doom 2016 et l’Alpha de Unreal Tournament. J’ai aussi personnellement été très dérangé par les champions et leurs capacités, quelle horreur de voir débarquer un robot avec un bouclier (on est toujours sur Quake, pas sur Overwatch, je précise). Le jeu manque aussi de ces énormes bonds à travers les niveaux qui, au passage, sont assez petits… Bref, on est sur une Beta fermée, ne jugeons pas et attendons la suite !

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Google+

Sur le même sujet...

  • E3 2016 : Bethesda annonce Quake ChampionsE3 2016 : Bethesda annonce Quake Champions (0)
    Quoi de mieux pour l’année des 20 ans de Quake que de voir débarquer une nouvelle version de l’un des meilleurs Fast FPS de tous les temps ? Et bien sûr, toujours dirigé par id Software en […]
  • DOOMDOOM (1)
    Après s'être essayé au troisième épisode, on pouvait légitimement se demander si les développeurs avaient déjà joué à Doom au moins une fois dans leur vie. En effet, dans cet opus, le […]

Réactions

  • Johnny Ofthedead le 07/05/2017

    And the winner is… DOOM !

    Répondre
    • Aerticum le 07/05/2017

      Doom pour le solo, UT pour le multi ♥

      Répondre

Laissez un commentaire

* champs obligatoire