Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/df776eeba68c826327278818bb98c1fc/web/site/wp-includes/class-wp-hook.php on line 308

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/df776eeba68c826327278818bb98c1fc/web/site/wp-includes/class-wp-hook.php on line 308
Bâton de joie Episode X: le Virtua Stick composite d’Aganyte | Press-Start Bâton de joie Episode X: le Virtua Stick composite d’Aganyte | Press-Start
Bâton de joie Episode X: le Virtua Stick composite d’Aganyte

Bâton de joie Episode X: le Virtua Stick composite d’Aganyte

Hello les accros du manche à boules! Cela faisait bien longtemps que nous ne nous étions vus. Pour le retour de la rubrique la plus phallique de Be-Games, j’ai décidé de frapper un grand coup en vous sortant un fantasme de joueur, qui envoie aux fraises l’adage « small is beautifull », à savoir le Virtua Stick Pro de la Sega Saturn. Cher, encombrant, compatible avec une seule console de base, mais surtout sexy en diable, ce beau jouet vous amène l’arcade chez vous, en recopiant à peu de choses près le panel d’une borne d’arcade Sega New Astro City. Pour ceux qui auraient découvert le jeu vidéo avec la Playstation 3, mettez des lunettes de soleil et un slip ample pour cacher tout signe de joie excessif, car un Virtua Stick Pro, ça ressemble à ça:

VS1_20110919212238-aganyte-P1014377VS2_20110919212349-aganyte-P1014378

C’est beau hein? Oui, mais c’est cher. Comptez pas loin de 200€ et une chance de pendu avant de pouvoir en trouver un en bon état, qui prendra la poussière si vous n’avez pas de Saturn. Aganyte, membre émérite de l’excellent forum Gamoover, a décidé de prendre le taureau par les cornes (oui, par les boules c’était plus risqué…) et de se faire plaisir avec ses deux mains. Hum, en relisant cette dernière phrase PEGI 18, je me rends compte qu’un public peu averti pourrait se choquer et se dire qu’on aurait besoin de 4 mains pour jouer dessus, et là public je te félicite pour ta perspicacité! Mais revenons à notre sujet et à l’énorme topic dédié sur Gamoover qui nous prouve qu’avec beaucoup de talent et énormément de patience, on peut arriver à faire des merveilles.

Sega ayant tendance à faire des économies, le design d’un panel est souvent repris sur plusieurs bornes. C’est pour cela qu’on peut glisser sa pièce dans une New Astro City, une Naomi, une New Net City ou encore une Blast City, les control panels se ressemblent assez fortement. L’ami Aganyte l’a compris, et s’est donc procuré le dessus d’un control panel de Naomi en bien piteux état. Rassurez-vous, celle-ci était complètement en pièces, il n’y a donc pas eu de sacrifice de borne d’arcade pour son projet 😉

On peut en effet apercevoir que cette pièce et le Virtua Stick Pro de la Saturn présentent quelques similitudes, bien que le monnayeur soit dans le chemin. Pas de souci, en deux coups de scie, le problème est réglé:

20120315190540-aganyte-0120120315190901-aganyte-02

La pièce étant naturellement creuse, il a fallu remplir certains espaces. Pour ce faire, Aganyte a au préalable rempli l’écart de polystyrène extrudé recouvert de scotch de déménageur, et s’est servi de résine epoxy. Il s’agit d’un travail de longue haleine, qui doit être effectué en plusieurs étapes, mais dont le résultat est vite satisfaisant:

20120315191245-aganyte-0420120315191937-aganyte-0320120315192248-aganyte-0620120315192433-aganyte-07

Une fois le gros morceau rebouché, il faut s’occuper des plus petits trous. L’artiste a donc utilisé une autre matière bien connue des bricoleurs, le Sintofer:

20120315193207-aganyte-08

Rien que la baseline toute en finesse fait honneur au pot: « mastic armé ». On comprend qu’on a affaire à du costaud, du velu pour bricoleur du lundi!  Une fois séché et poncé, ça commence à avoir de l’allure:

20120315193702-aganyte-10 20120316180202-aganyte-P1014734

Le travail de carrosserie commence ici: on ponce, on comble, on ponce, on comble, on peint, on ponce plus fin, on comble, recommencez ad nauseam et vous aurez quelque chose de bien droit:

20120316180540-aganyte-P1014737 20120316180708-aganyte-P1014740

Ca commence à vous donner des chaleurs? Votre sous-pull en lycra commence à vous faire transpirer et vous envisagez de poursuivre la lecture de cet article entièrement nu, à la vue de ces photos torrides? Gardez-en sous le coude, car ce petit coquin d’Aganyte n’a pas fait les choses à moitié. Quand il ponce, ça ne rigole pas. Une fois l’apprêt de finition sorti, on commence tout doucement à avoir une pièce au rendu agréable…

20120326181826-aganyte-25 20120326184954-aganyte-32

…qu’il faudra de nouveau combler, poncer, lustrer, frotter, lustrer, frotter. En effet, la petite fée Carapils Cara-bosses se pencha sur le berceau de notre stick, mais sa baguette n’étant pas parfaitement calibrée, elle a eu un peu de mal avec sa géométrie planaire, ce qui aura eu pour effet de provoquer un hoquet permanent à notre hôte pendant 3 jours, et une tendinite du bras droit difficilement explicable à sa jolie secrétaire:

20120326185136-aganyte-30 20120326185247-aganyte-31

Vous aurez compris qu’il n’allait pas s’arrêter là, et alors que la plupart d’entre-nous aurait déjà pensé avoir réalisé le treizième travail d’Hercule, ce pauvre bougre aime la perfection, et il y arrive. Voici ce qu’un mélange de talent, d’acharnement et de sueur peut donner. Le ponçage est tellement mint qu’on pourrait croire que le vernis est déjà posé:

20120413195231-aganyte-P1015054 20120413194749-aganyte-P1015061

Enfin, la pièce sera peinte, de nouveau légèrement retouchée, poncée et vernie. Après un séchage de 24H commence ce que certains prendraient pour un sacrilège ultime: le dernier ponçage, qui ôte le brillant du vernis. En effet, il est nécessaire de passer avec une grande cale bien plate et du papier de verre ultra fin pour ôter toute la couche superficielle du vernis avant de le polir. Avant de vous évanouir, voici ce que les efforts auront donné. Attention, c’est limite arcade porn tellement c’est réussi. Vérifiez que votre femme ne passe pas derrière votre épaule à ce moment, on a affaire à une master piece:

20120427162135-aganyte-46 20120427162300-aganyte-48 20120427162510-aganyte-47 20120427201910-aganyte-50 20120427202426-aganyte-57 20120427202533-aganyte-58 20120427162925-aganyte-52

Et voici un Virtua Stick quasiment prêt à l’emploi! Il ne reste qu’à lui visser la tôle de son choix sur le dessus pour le faire ressembler à l’original avec un panel de New Astro City, un petit hack pad pouvant se mettre dans la base, et roulez jeunesse! C’est tout? Non, actuellement, Aganyte n’a pas réalisé l’ultime étape de son projet, à savoir utiliser cette base comme un moule, pour pouvoir le reproduire à l’envi. Quand on voit le temps qu’il a passé sur le master ci-dessus, on se dit que c’est quitte ou double. Soit il réussit du premier coup, et avec un modèle aussi parfait on se doute que le moule sera extraordinaire et ne présentera quasiment aucun défaut lors de la production des pièces, soit le moule colle et détruit ce sur quoi il a passé tant de temps. Croisons les doigts pour lui, et n’hésitez pas à le féliciter sur le topic qu’il a créé pour relater ses aventures, il le mérite amplement.

Laisse un commentaire

* champs obligatoires