Make something horrible au Quai10

Make something horrible au Quai10

Après un premier rendez-vous avec Maria Kalash, le magazine français Canard PC vous attend de nouveau le 19 avril au Quai10. Cette fois, c’est carrément le rédacteur en chef qui se déplacera jusqu’à Charleroi. Ambroise Garel, alias « Louis-Ferdinand Sébum », quitte son lieu de travail parisien pour accomplir une mission importante : présenter des jeux horribles, lamentables, honteux, pitoyables.

« Make something horrible », tel était le thème d’une game jam organisée par Canard PC. Le principe était de concevoir un jeu inspiré d’un titre célèbre, mais qui aurait été développé par un studio différent. Par exemple, Tetris réalisé par l’équipe de Telltale, Breakout par les créateurs de Doom, etc. Point bonus : les organisateurs encourageaient les participants à revendiquer une approche simpliste, un style dégueulasse ou une jouabilité pourrie.

Le résultat contient bel et bien des jeux épouvantables sur l’un ou l’autre aspect : bruitages à la bouche, maniabilité infernale, concept foireux, … D’autres créations sortent un peu du cadre en étant trop correctes, voire intéressantes et pas du tout « horribles », quelle faute de goût ! Voyez plutôt dans la vidéo ci-dessous.

Le Quai10 est non seulement un espace Jeu vidéo, mais aussi un cinéma. Pour l’occasion, la section Gaming a réservé une salle et un écran de cinéma pour la noble cause, celle de vous présenter dans les meilleures conditions les jeux les plus effroyables. En présence du rédacteur en chef de Canard PC, s’il vous plaît !

Make something horrible, le 19 avril de 19h à 21h30 au Quai10, quai Arthur Rimbaud 10 à Charleroi (présentation suivie d’un drink)

Inscription (gratuite) obligatoire

Restez à Charleroi le lendemain, car le Quai10 accueillera un autre invité, Esteban Grine. Chercheur et cinéaste, l’hôte du jour sera à vos côtés pour la projection de son documentaire « Play(in)Shanghai », qui aborde la création de jeux vidéo dans la ville chinoise. Pour aller plus loin que les clichés (avérés ?) sur le marché chinois, associé à la contrefaçon et aux farmers professionnels, Esteban Grine présente la face cachée à nos yeux d’Occidentaux.

Play(in)Shanghai, le 20 avril de 18h30 à 20h au Quai10, quai Arthur Rimbaud 10 à Charleroi (projection suivie d’un échange avec le réalisateur)

Inscription (gratuite) obligatoire

Réactions

Laissez un commentaire

* champs obligatoires